5 Cheats communs sur Counter Strike

Comme vous le savez, les joueurs qui trichent (appelés aussi « Cheaters ») sont des personnes qui utilisent des logiciels qui permettent de rendre le jeu beaucoup plus facile et modifient l’expérience de jeu. Je vais donc faire un petit top 5 des Cheats les plus souvent utilisés dans les FPS.

 

Les cheats les plus communs sur Counter-Strike

1. Anti-Flash / Smoke

 

Comme son nom l’indique, « L’anti-Flash/Smoke » est un cheat qui permet d’annuler les effets de Flash et de Smoke. Il donne un grand avantage tactique lors d’un rush.

2. Speed hack

 

 

C’est un programme qui améliorent votre vitesse de manière abusée, et qui peut aussi vous téléporter sur la carte tellement vous vous déplacez rapidement. C’est un peu le même principe d’un « Noclip », c’est un Cheat qui donne un très gros avantage sur les positions a défendre. Imaginez que vous aller défendre sur « Dust_2 » la « Long » et que le terroriste est déjà dans le « Pit »…

 

3. ESP (extra-sensory perception)

 

 

Je le met dans le top 3 des Cheats les plus utilisés car il peut vous permettre de tout savoir sur votre adversaire. Que ce soit en munition jusqu’à savoir combien de vie et de kevlar vous avez.

 

4. Aimbot et Triggerbot

 

 

Et nous y voilà, à l’avant dernière place du podium on retrouve notre cher petit « Aimbot » et aussi son copain le « Triggerbot ». J’ai mis ces deux la ensembles car ils fonctionnent presque pareils.« L’Aimbot » va directement tirer dans la tête des ennemis sans toucher à votre souris et le « Triggerbot » (ou script) lui, tirera automatiquement dès que votre viseur sera sur un ennemi.

 

5. Wallhack

 

 

Et en haut de notre podium, je le mettrai avec notre « Aimbot » mais c’est de loin le Cheat le plus utilisé et voir aussi le plus dur a détecter. Avec son copain « Anti-Flash/Smoke », il vous permettra de voir les contours des joueurs partout sur la carte comme si vous étiez en mode spectateur. Je parle de Cheat le plus dur a détecter car on ne peut pas savoir réellement si le cheater utilise un « WallHack » sauf si vous le voyez bien suivre les joueurs ennemis a travers les murs.

Je fais une petite virgule pour vous parler aussi du script Bunny-Hop qui est lui aussi interdit d’utilisation.

Bien évidemment je vous propose cet article pas pour vous inciter a utiliser des Cheats, car c’est de loin le meilleur moyen de détruire une communauté sur un jeu et aussi c’est interdit (dans certain pays c’est passible de prison). Je ne préfère pas donner de chiffres exact mais je dirais qu’un bon nombre de joueurs ce font bannir définitivement de certains jeux chaque jours.

 

 

Les 5 types de joueurs toxiques sur CS:GO

Pour les périodes de Noël, il y a eu une forte arrivée de noob sur CS:GO, du coup on va faire un petit classement de ces joueurs dit « Toxiques  » dans le game !

1. L’AFK (Away From Keyboard)

Allez, on le connait tous ce joueur qui reste au spawn sans rien faire ! Ce joueur « AFK » comme on l’appelle est souvent la cause d’une perte d’un round. En plus de faire perdre le round, ce joueur absent peut donner gratuitement un « CUT » a l’équipe adverse qui donnera un avantage économique encore plus important ! Il se trouve donc à la 5e place car vous pouvez remédier au problème en faisant un vote kick pour ensuite avoir un bot (en cas d’absence prolongée).

 

2. L’abus Vocal / Flood Vocal

Et oui en 2e position, on retrouve notre joueur loquace qui va venir vous parler durant tout le match et surtout dans les moments de concentration. Effectivement, certains joueurs sur CS:GO ne peuvent pas s’empêcher de parler et de te dire ce qu’il y a autour de toi, « Derrière toi , à gauche , ramasse l’arme, defuse , .. » et toute sorte de mots et même des insultes (parfois dans une langue incompréhensible). Pour contrer ce genre d’abus vocaux, il n’y a qu’une seule solution. Il suffit juste de bloquer les communications, ainsi vous ne l’entendrez plus et vous ne verrez pas ses messages non plus !

 

3. Soloboy a.k.a Rambo

J’ai longuement hésité a le mettre en 3e position parce que ce type de joueur n’est pas Toxique à 100%. Effectivement « Rambo » est l’expert pour jouer avec nos nerfs quand on veut passer une bonne partie avec une écoute au sein de l’équipe. Notre joueurs solitaire n’écoutera pas les strats établies par l’équipe et aussi a tendance à rusher comme un Silver avec une P-90 ou à rester dans son coin, mais ne vous en faites pas ce n’est pas toujours négatif d’avoir un Rambo car il est possible qu’il effectue une action qui avantage votre équipe ! Malheureusement, je n’ai pas vraiment d’astuces pour contrer ce genre de joueur.

 

4. Team Kill

Ce joueur a franchi la barre du High Level of Toxicity, je n’ai pas beaucoup de mots saints pour décrire ce type d’individu. À part pourrir la partie et vous taper sur le système ! Mais ne vous en faite pas, généralement il ne dure pas toute la partie ce qui malheureusement ne vous avantage pas. À partir d’un certain montant de dégâts infligés à ses coéquipiers, il se verra recevoir un Ban automatique allant de 30 min à 1 mois selon ses Bans récents.

 

5. Le Cheater

Attention, cet individu a explosé le record de Toxicité, il est même Over 9K ! Et bien évidemment on retrouve Monsieur le Cheater en pôle position sur ce TOP 5…  Vous allez me dire : « Ah j’en étais sûr ! » et bien oui ! On ne pas passer une bonne Game avec un Cheater qu’il soit de notre côté ou contre nous. Malheureusement, beaucoup de joueurs sont plutôt content d’en avoir un de leur côté sans connaitre les conséquences. Quand je parle de conséquences, j’en parle pour toute l’équipe. D’une part, le Cheater ce fera V.A.C Ban (Valve Anti Cheat) et d’une autre, les joueurs aillant fait parti de son équipe ne percevront pas un match gagnant à la fin car quand le jugement du joueur lui sera attribué, les membres de son équipe recevront un gentil message de Valve les informant qu’ils ont récemment participé à un Matchmaking et qu’une personne de leur équipe s’est fait bannir. Pour le coup le match a été annulé et votre grade sera réajusté !

Mais ne vous en faite pas cher joueurs de CS:GO ! Les Cheaters ne l’emportent pas toujours car Valve est bien sévère a ce sujet et ne laisse aucune pitié pour les tricheurs ! Si vous voulez en savoir plus vous pouvez cliquer ICI pour aller directement sur le site de Steam pour connaître le fonctionnement du V.A.C !

 

Mais bon CS:GO nous réserve des surprises alors, soyez vigilants et jouez avec des amis pour éviter la plupart des joueurs toxiques !